Documentation de Pyromaths 20.10

3. Personnaliser un modèle de document

«  2. Tutoriel : Créer un nouvel exercice   ::   Contenu   ::   4. Classes et Fonctions  »

3. Personnaliser un modèle de document

3.1. A quoi ça sert ?

Chacun aime personnaliser les documents qu’il donnera aux élèves. La nouvelle mouture de pyromaths permet désormais cela, à condition de s’y connaître un peu en LaTeX.

En effet, chacune des fiches créées par pyromaths l’est par le biais modèles (ou templates), c’est-à-dire de fichiers ayant une extension .tex (fichiers LaTeX) qui sont ensuite compilés sous forme de pdf, pour ceux le désirant.

Par conséquent, réaliser un modèle pour pyromaths revient à réaliser un modèle LaTeX, avec deux ou trois règles supplémentaires.

De plus vous pourrez contribuer à pyromaths en proposant votre modèle, et le partageant aux autres utilisateurs de pyromaths. C’est l’avantage de la communauté du libre. Toute proposition sera la bienvenue :)

Par défaut, Pyromaths propose deux modèles, à savoir pyromaths.tex et evaluation.tex.

3.2. Comment ?

Comme dit plus haut, il suffit presque seulement de réaliser un modèle LaTeX, qui sera ensuite passé à la moulinette du moteur jinja2 (avec quelques modifications indiquées dans une note du tutoriel Tutoriel : Créer un nouvel exercice.

Quelques mots-clés sont donc remplacés par leurs valeurs lors de la réalisation des fiches. Ces mots-clés correspondent soit aux options du programme, soit au contenu des exercices. Ils sont faciles à repérer en raison de leur syntaxe, c’est-à-dire délimités par (( variable )). Les principaux sont :

  • (( titre )) : titre de la page voulu dans les options ;
  • (( niveau )) : niveau précisé dans les options ;
  • (( enonce )) et (( corrige )) : booléens indiquant s’il faut ou non générer, respectivement, l’énoncé et le corrigé des exercices ;
  • (( exercices )) : liste des exercices.

Des structures de contrôles sont aussi disponibles. Par exemple, pour exécuter du code seulement si le corrigé est demandé, on pourra utiliser :

(* if corrige *)
Voici le corrigé des exercices.
(* endif *)

Pour afficher chaque énoncé d’exercice suivi de son corrigé, on pourra utiliser :

(* for exo in exercices *)
    (( exo.tex_statement() ))
    (( exo.tex_answer() ))
(* endfor *)

Une fois le modèle fini, il faudra le placer dans le dossier :

  • $HOME/.config/pyromaths/modeles sous LINUX,
  • C:Documents and SettingsvousApplication Datapyromathsmodeles sous WINDOWS,
  • ~/Library/Application Support/Pyromaths/templates/ sur MAC OS X,

puis relancer Pyromaths, et votre modèle apparaitra automatiquement dans la liste des modèles dans l’onglet « Options ».

À titre d’exemple, vous pouvez consulter le modèle pyromaths.tex.

«  2. Tutoriel : Créer un nouvel exercice   ::   Contenu   ::   4. Classes et Fonctions  »